Alors que je vous ai présenté la diversité des formes d'invertébrés dans le sol dans les pages précédentes, il est important d'en dire plus sur leurs fonctions.

Il est alors nécessaire de mieux comprendre à quoi ressemble le sol d'un point de vue d'un invertébré (j'appelle cette vision l'approche "fauno-centrée" et non plus anthropo-centrée comme on a l'habitude de le faire). Et oui, pour les organismes du sol, le sol n'est pas qu'un simple support et une boîte inerte. Le sol est en effet un milieu normalement très riche en air, oxygène, eau, matière organique 4 éléments sans lesquels la vie dans le sol ne pourrait exister.

Si on regarde le sol en vertical on aperçoit des couches de différentes couleurs (s'il n'est pas trop remanié par l'homme): ces couches sont appelées horizons. En fonction des horizons (et donc de où on se trouve en profondeurs dans le sol) un organisme ne trouvera pas la même quantité des 4 éléments nommés précédemment. Le sol étant en étroite relation avec la roche et les végétaux en surface, vous comprenez qu'il n'y a pas 1 sol mais DES SOLS

Je pense que vous avez tous remarqué qu'en surface du sol, les feuilles disparaissent...

Oui tout ça n'est pas le fruit du hasard, c'est le travail d'une multitude d'organismes bien organisés.
Voici l'exemple d'une feuille de hêtre transformée/ dégradée/ décomposée par tout un monde.
Un vrai travail d'équipe à la chaîne!

Autre exemple : le compost, c'est la même histoire qu'une feuille qui se dégrade en forêt.
En effet, on installe des éléments végétaux (épluchures) dans une boîte qui héberge de nombreux organismes dans des conditions similaires (eau, air (si le compost est aéré par la main de l'homme bien entendu), oxygène, matière organique). Les organismes présents dans le composteur permettent alors de décomposer les déchets apportés. On récupère alors un élément en bas du composteur qui est en fait un mélange de déjections d'invertébrés et de morceaux dégradés. 

J'ai présenté ci-dessus deux exemples de chaîne de décomposition/dégradation (recyclage). Tous les organismes du sol ne sont pas des décomposeurs dégradant la matière organique, on peut aussi rencontrer des prédateurs ou des rhizophages (se nourrissant des racines des plantes, ce sont des phytophages). 

Les micro-organismes (champignons et bactéries) permettent de réaliser les transformations chimiques qui permettent de récupérer des fertilisants naturels pour la croissance des plantes.
Oui tout ça n'est qu'une histoire de CYCLE. La nature est bien faite.