Les vers de terre selon Darwin

Mais que font les vers, ces individus gluants et considérés comme dégoûtants?

Les vers de terre, par leur mouvement, creusent des GALERIES et des déjections appelées TURRICULES. 

Ces éléments ont un impact important sur le milieu: régulation du cycle de l'eau / structuration de la surface du sol

 

Les vers de terre recherchent des sols humides mais les quittent s’ils sont inondés. En période de sécheresse et froid, ils s’enfoncent dans le sol où ils peuvent entrer en dormance dans des logettes et perdre alors jusqu’à 50% de leur eau (principalement hiver et été). 

Les vers sont divisés en de nombreux segments ou anneaux (Annélides). Quand ils sont matures, un clitellum est apparent (renflement au niveau du corps). Les soies sont peu nombreuses (Oligochètes). Ils possèdent une musculature puissante qui leur permet de fouir jusqu’à des profondeurs importantes (jusqu’à 60 cm, parfois 2m)

Les vers constituent la plus grosse biomasse animale sur les continents. Le travail des vers de terre quelle que soit leur catégorie écologique a des effets importants sur le sol :

- augmentation de la porosité qui améliore le drainage naturel et l’aération du sol

- action de brassage qui provoque une remontée de terre minéralisée et l’enfouissement des matières organiques

-  les déjections (turricules) sont riches en éléments nutritifs et améliorent la structure du sol

- leurs galeries constituent des chemins préférentiels pour les racines et peuvent contrebalancer, au moins partiellement le tassement par les machines agricoles

- les vers constituent une importante source de nourriture pour de nombreux carnivores et insectivores (taupe, chouette.. )

- ils accumulent certains polluants du sol

 

Trois catégories écologiques ont été définies par les scientifiques à partir de leurs modes de vie (habitat et rôles).

 

Epigés

Ils vivent en surface principalement dans les milieux organiques riches comme la litière faite de feuilles mortes, ou le compost. Ils sont généralement de petite taille et pigmentés leur permettant de se fondre dans le milieu et se dissimuler des prédateurs.

 

Anéciques 

Ce sont des animaux de grande taille sombre à l’avant du corps. Leur tête est effilée et leur queue en fer de lance. Ces vers creusent des galeries essentiellement verticales pouvant aller jusqu’à 1m de profondeur (importance pour infiltration d’eau et air dans le sol). Ils sortent principalement la nuit pour manger les feuilles de la litière à la surface du sol. Ils rebouchent leurs galeries par des déjections de surface (nommées turricules car en forme de petites tours). Certaines espèces peuvent être épi anéciques car épigées au stade juvénile initial puis anéciques par la suite.

 

Endogés

Ils vivent en pleine terre, fuyant la lumière de la surface du sol. Ils se nourrissent de terre et rejettent des déjections dans leurs galeries qui sont principalement horizontales. Ce sont des vers de petite taille et peu colorés.

 

 

Les vers de terre permettent également l'activation des micro-organismes et donc l'accélération du recyclage de la matière organique. On utilise l'image de la belle au bois dormant pour mieux faire comprendre le mutualisme ver-bactéries